Ha… la belle-famille !

On dit qu’on ne choisi pas sa famille, je dirais surtout qu’on ne choisi pas sa belle-famille !

C’est rare pour une femme de s’entendre avec sa belle-mère. Mais, les relations avec les beaux-frères/belles-sœurs sont généralement bonnes. Pour ma part, je ne dirai pas qu’on ne ne supporte pas du tout, mais nous ne nous comprenons pas du tout. Et ça, ça pose souvent problème.

De 10 ans nos aînés (à l’homme et à moi-même), nous n’avons pas été élevés de la même façon, nous ne sommes pas de la même génération. Ils nous prennent pour des gamins sans expérience, qui ne comprennent pas grand chose (oui, enfin on a quand même plus 20 ans !).

Cela fait une dizaine d’années que je suis arrivée dans cette famille. Et dès le départ, les écarts se sont creusés. Tout a commencé un jour où j’ai (malheureusement) chercher à défendre ma belle-sœur qui se faisait pourrir par son mari parce qu’elle avait oublié de lui faire un truc. Truc qu’il aurait très bien pu faire lui-même… Alors, j’ai pris la parole en disant « bah tu pouvais le faire, toi ! »
Que n’avais-je pas dit là ! Tous les regards se sont tournés vers moi (même celui de ma belle-sœur), ils m’ont qualifiée de féministe, et tout le baratin qui va avec ce genre de qualificatif = la femme au fourneau et à la lessive, l’homme qui entretien la voiture et la pelouse… bla bla bla. (Et l’homme qui surtout glande devant la téloche pendant de bobonne s’occupe de tout dans la maison…)

Ce jour, j’ai compris que, moins j’en disais et mieux c’était finalement…

Tout ça, c’est bien, mais quand on attend un enfant, on a tendance à ne plus se laisser faire.

Alors, oui, je fais très attention à ce que je mange, et oui je ne bois plus d’alcool.
Joyeux Noël alors, avec du vin à profusion, la belle-famille qui te propose le vin (plusieurs fois) en disant « mais moi, quand j’étais enceinte, je buvais un peu de vin, et mon enfant va très bien. Je ne comprends pas pourquoi tu ne ferais pas comme moi ! Franchement, c’est n’importe quoi ! »
Et quand tu leur explique que « Non, je ne prendrais pas de vin, parce que c’est comme ça. 9 mois sans alcool, ce n’est pas la fin du monde pour moi » et de même pour le fromage, la viande rouge, la charcuterie…. et tout ce qui nous est déconseillé lorsque l’on est enceinte, et non immunisé contre la toxoplasmose.
Noël a été très dure pour moi cette année… Cette impression d’être jugée parce que je n’ai pas l’intention de faire comme eux.
Ce soir là, il y avait du bœuf (bleu) et un magnifique plateau de fromages au lait cru… 😦

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s