Le rendez-vous du 9ème mois et mon petit coup de gueule

Cette semaine, j’ai eu mon rendez-vous du 9ème mois à l’hôpital. Le genre de rendez-vous que je n’aime pas du tout. Une nouvelle rencontre avec une sage-femme que tu connais ni d’Eve ni d’Adam (et réciproquement).

Au moment de l’auscultation : superbe contraction, le ventre bien tendu.
Et à elle de me dire comme ça : « ho mais vous avez un gros ventre !!! ça va être un gros bébé !!! »
Mouais, « comment ça un gros bébé, ça veut dire quoi ? »  et la question que j’aurai aimé poser « Comment pouvez-vous dire ça d’un seul coup d’œil, d’une légère palpation de mon ventre tout contracté ?? »
En fait, tu es là, sur la table inconfortable, à prendre dans la tronche les réflexions pas agréables de cette femme que tu ne connais pas, et qui ne te connais pas.

Jusqu’au moment où elle ajoute : « ho mais il est vachement haut ce bébé !! Vous aurez peut être une césarienne… »
Là, t’aurais aimé lui dire « non, mais attends ma poule, il me reste un peu plus de 3 semaines avant la date présumée de l’accouchement. S’il est haut, c’est qu’il n’a pas encore prévu de montrer le bout de son nez, et voilà ! »
Mais en fait, tu encaisses, ça te fais réfléchir.
Tu rentre chez toi « putain, c’est quoi un gros bébé ?? 4/5 kilos ??? » « Pourquoi me parler tout de suite d’une césarienne ? parce qu’il va être gros ? parce qu’il n’aura pas la tête bien placée ? » et tu penses très fort « quelle connasse !! ».

C’est tout à fait ce que je n’aime pas dans les hôpitaux. Rencontrer des gens qui parle trop rapidement. 
La dernière fois, c’était y’a 1 an et demi une endocrinologue, qui avec un simple questionnaire m’a dit « vous savez, je pense que vous avez des ovaires polykystiques, et vous aurez certainement beaucoup de mal à avoir des enfants… vous ne pourrez peut être jamais en avoir ». 
J’étais rentré chez moi, en larmes, j’avais déjà pas mal pleuré devant elle, la boule au ventre, la peur de dire ça à mon homme qui désirait plus que tout (plus que moi) un enfant… Bref, des mois d’analyses… tout ça pour apprendre que cette connasse c’était complètement trompée ! Personnellement, j’appelle ça le Syndrome Dr House*.

Pour revenir à nos moutons, mardi prochain, j’ai une nouvelle échographie pour prendre les mesures de Bébé, et j’espère que cette sage-femme a aussi été atteinte du syndrome Dr House, qu’elle se sera trompée !
Plus j’y pense et plus je me dis que ça doit être très calme en ce mois de mai, que juin sera saturé, et qu’un bébé qui sortirait plus tôt, ça l’arrangerai bien…

 

*Syndrome Dr House : Personne qui croit avoir la science infuse et sort des diagnostics sans avoir toutes les infos.

Publicités

Une réflexion sur “Le rendez-vous du 9ème mois et mon petit coup de gueule

  1. Hahaha! C’est drôle tellement c’est triste et vrai! Après tout vaut mieux en rire, car les fameux Dr. House j’en ai eu tout au long de ma vie, mais les meilleurs cas je les ai eu (malheureusement) pendant ma grossesse!
    Des fois j’avais envie de les appeler juste pour insulter de m’avoir fait verser toutes les larmes de mon corps et de nous avoir offert à mon homme et moi toute une multitude de nuits blanches. Je ne sais pas si ça s’appelle de l’icompétence ou juste de la mauvaise humeur, mais les diagnostics hatifs sortis de nulle part on aurait pu s’en passer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s